ET C'EST QUOI LA TRANSFUSION SANGUINE ?


Elle consiste à apporter sélectivement au patient le constituant du sang qui lui manque, en évitant tout contamination virale, bactérienne ou parasitaire.

Le respect absolu des règles de compatibilité entre donneur et receveur s'impose afin d'éviter les accidents immunologiques graves.

ON NE SAIT PAS FABRIQUER LE SANG ARTIFICIEL ?

Le sang a des constituants et des fonctions très complexes dont la plupart sont, à ce jour,irremplaçables.

Néanmoins, la mise au point de procédés biotechnologiques permet la production de certains produits substitutifs spécifiques d'origine non-humaine.

Plusieurs constituants, en particulier cellulaires ne semblent pas concernés, même à long terme, par de telles préparations.

COMMENT EVITER LA CONTAMINATION DES RECEVEURS PAR LE VIRUS (SIDA, HEPATITES B ou C).


Pour éviter le risque de transmission d'un virus au receveur, trois mesures préventives sont systématiquement pratiquées

  • L'exclusion (temporaire ou permanente selon les cas) des personnes susceptibles d'avoir été exposées à des risques de contamination.
Cette mesure pourra être prise par le médecin au cours de l'entretien fondé sur une relation de confiance avec le donneur.
  • Le dépistage de ces maladies pour chaque don de sang.
  • L'exclusion de toute utilisation des prélèvements suspects.

Quelques exemples:

Un rapport sexuel non protégé avec un nouveau partenaire expose à un risque de transmission de MST. L'exclusion temporaire est de 4 mois après ce rapport.

Un voyage dans un pays où existe le paludisme (Afrique, Amérique de Sud, par exemple) expose à un risque de transmission du parasite. L'exclusion temporaire est de 4 mois et une recherche des anticorps dirigés contre cette maladie est faite systématiquement lors du premier don de sang réalisé après ce voyage.

Un soin dentaire peut, selon l'acte effectué, amener à une exclusion temporaire de 7 jours. Il expose à une transmission de bactéries qui pourraient circuler temporairement dans le sang après un acte invasif.

Ne négligez pas de répondre aux questions du médecin même sur des situations qui vous paraissent banales.